Ochsner double sa capacité de production

Un hall supplémentaire et de nouvelles lignes de production sur le site de Haag

Le 28 septembre 2020, Ochsner a donné le premier coup de pelle pour le lancement de trois nouvelles phases de travaux sur le site de l’entreprise à Haag. Les nouvelles constructions sont un élément-clé du concept d’expansion et de site grâce auquel Ochsner compte s’adapter à la croissance soutenue de la demande de pompes à chaleur. La nouvelle logistique de stockage et le développement du processus de montage permettront de doubler les capacités.

Avec un investissement qui se chiffre en dizaines de millions, Ochsner met en place une nouvelle logistique de stockage et construit un hall de production qui pourra accueillir jusqu’à trois lignes de montage de pompes à chaleur complètes. « Nous allons encore augmenter significativement notre efficacité de production et la qualité de nos produits, ce qui nous permettra non seulement d’accroître les volumes, mais aussi de réduire les délais de livraison », annonce Karl Ochsner, associé-gérant de la cinquième génération. Grâce au nouveau concept d’automatisation, la production en une seule équipe, qui s’élève actuellement à environ 10 000 pompes à chaleur, pourra atteindre 20 000 unités par an. Et les capacités pourront encore être largement étendues avec le travail posté sans nécessiter d’extension supplémentaire. Ochsner sera ainsi en mesure de couvrir la demande croissante en Europe et en Asie.
Jochen Danninger, membre du conseil économique du Land, qui a donné le premier coup de pelle en tant que représentant de la gouverneuse du Land, Johanna Mikl-Leitner, a déclaré : « Investir dans notre site économique est plus important que jamais en cette période. Dans ce contexte, ce coup de pelle constitue un signal fort. Un grand merci à Karl Ochsner pour cet investissement synonyme de création de valeur supplémentaire et d’emplois en Basse-Autriche. Le Land de Basse-Autriche met tout en œuvre pour que d’autres entreprises suivent cet exemple. C’est pourquoi nous avons mis en place un programme conjoncturel d’envergure afin d’aider les entreprises à surmonter la crise plus rapidement et plus efficacement. »

De la fabrication cellulaire à la production à la chaîne

Avec cette extension des locaux, l’entreprise passe de la fabrication cellulaire à une production à la chaîne, OCHSNER travaillant selon le modèle de la production mixte et la méthode du « flux pièce à pièce ». « L’automatisation partielle de la logistique de stockage planifiée en parallèle permettra d’assurer l’approvisionnement pour la production et garantira une manutention plus rapide des marchandises », explique Marco Schäfer, gérant d’Ochsner. Cela encouragera aussi la création de valeur à l’échelle régionale à travers une meilleure intégration des petits fournisseurs régionaux. La nouvelle structure améliorera la chaîne logistique. Ochsner se trouve conforté dans sa stratégie par les expériences tirées de la crise du coronavirus. L’entreprise a traversé celle-ci sans recourir au chômage partiel ou aux aides de l’État jusqu’à présent, et les effectifs ont augmenté d’environ 10% depuis le printemps 2020.

Mettre en place les conditions de la croissance future
« A travers ce qui est le plus gros investissement unique de l’histoire de notre entreprise, nous mettons en place les conditions requises pour atteindre nos objectifs ambitieux de 10% de croissance par an », révèle Karl Ochsner, qui précise que l’entreprise a enregistré une croissance de 69% sur les cinq dernières années et affiche aujourd’hui un taux d’exportation de 75%. C’est pourquoi le bâtiment administratif lui aussi est devenu trop petit. « Lorsque les nouvelles lignes de production et le secteur logistique fonctionneront, nous investirons probablement à nouveau plusieurs millions dans l’extension de notre immeuble administratif en 2022/2023 », anticipe Karl Ochsner. La mise en service des nouveaux ateliers est prévue à temps pour l’hiver 2021/2022. Et un atelier supplémentaire pour la fabrication de pompes à chaleur destinées aux grands bâtiments et à la technologie des procédés industriels est déjà en phase d’étude préliminaire.

« Avec cet investissement conséquent en ces temps de coronavirus incertains sur le plan économique, nous donnons l’image d’une entreprise résolument tournée vers l’avenir et optimiste », se félicite Karl Ochsner, convaincu que la reprise conjoncturelle globale post-Covid-19 sera rapide. Malgré la pandémie, la lutte contre le changement climatique reste fondamentale pour Ochsner, car contre le réchauffement global, il n’y aura pas de vaccin.

Back
De g. à dr. : Marco Schäfer, gérant d’OCHSNER ; Christoph Neumayer, secrétaire général de l’Association des industriels ; Jochen Danninger, membre du gouvernement du land ; Karl Ochsner, associé-gérant d’OCHSNER ; Lukas Michlmayr, maire de la ville de Haag
Visite de l’usine pour les participants, menée par Marco Schäfer, gérant d’OCHSNER
Jochen Danninger, membre du gouvernement du land, et Karl Ochsner, associé-gérant d’OCHSNER, présentent l’unité intérieure d’une pompe à chaleur